La liste conduite par Christiane Fraysse fait des propositions sur les transports: améliorer la fréquence des bus et consulter la population sur la gratuité.
Les colistiers de « Osons Poitiers » sont allés à la rencontre des usagers des bus.

Une partie des colistiers de « Osons Poitiers » a consacré la journée d’hier à la thématique des déplacements et des transports. Dès 7h30 du matin, les militants distribuaient des tracts aux arrêts de bus de Poitiers et, dans l’après-midi, la tête de liste, Christiane Fraysse, a rencontré des représentants syndicaux de Vitalis. L’objectif était d’écouter les besoins des uns et des autres et, aussi, de tester les propositions de la liste dans ce domaine. « Le droit à la mobilité est un enjeu majeur, assure la tête de liste. La priorité doit aller à ceux qui émettent le moins de gaz effet de serre: les piétons, les cyclistes et les usagers des transports en commun. »

« Des parcobus dans chacune des communes de l’agglomération »

La liste « Osons Poitiers » veut en priorité améliorer la fréquence des bus poitevins: « Un bus toutes les dix minutes sur les huit lignes principales et pas plus de 20 minutes d’attente sur les autres. » Pour ça, il faudra donc acheter des bus supplémentaires et embaucher du personnel? « Il ne faut pas seulement raisonner en terme de rentabilité au sujet des transports, répond Christiane Fraysse. Des économies peuvent être faites, notamment sur le financement de la LGV Poitiers-Limoges. » Cette offre de bus doit être complétée par une augmentation des parcobus, « il en faut dans chaque commune de l’agglomération », selon Christiane Fraysse.

Gratuité en référendum

Comme ils ne sont pas d’accord sur la gratuité des transports, les mouvements qui composent la liste Osons Poitiers sont arrivés à un compromis: « D’abord une étude de faisabilité, ensuite une consultation des Poitevins. » Pas question de faire de cette question « un gadget électoral », prévient Jacques Arfeuillère: « La gratuité doit participer à l’objectif commun qui est d’en finir avec le tout-voiture. »

Centre Presse – 25 février 2014.

http://www.centre-presse.fr/article-291663-osons-poitiers-veut-un-bus-toutes-les-dix-minutes.html

« Osons Poitiers » veut un bus toutes les dix minutes secretariat Municipales2014Revue de Presse
La liste conduite par Christiane Fraysse fait des propositions sur les transports: améliorer la fréquence des bus et consulter la population sur la gratuité. Les colistiers de « Osons Poitiers » sont allés à la rencontre des usagers des bus. Une partie des colistiers de « Osons Poitiers » a consacré la journée d'hier à...
<div style="text-align: center;"><strong>La liste conduite par Christiane Fraysse fait des propositions sur les transports: améliorer la fréquence des bus et consulter la population sur la gratuité.</strong></div> <div id="pub_et_images" style="text-align: center;"> <div> <div><em><strong>Les colistiers de « Osons Poitiers » sont allés à la rencontre des usagers des bus.</strong></em></div> <div></div> </div> </div> <p style="text-align: center;">Une partie des colistiers de « Osons Poitiers » a consacré la journée d'hier à la thématique des déplacements et des transports. Dès 7h30 du matin, les militants distribuaient des tracts aux arrêts de bus de Poitiers et, dans l'après-midi, la tête de liste, Christiane Fraysse, a rencontré des représentants syndicaux de Vitalis. L'objectif était d'écouter les besoins des uns et des autres et, aussi, de tester les propositions de la liste dans ce domaine. « <i>Le droit à la mobilité est un enjeu majeur, </i>assure la tête de liste.<i> La priorité doit aller à ceux qui émettent le moins de gaz effet de serre: les piétons, les cyclistes et les usagers des transports en commun. </i>»</p> <p style="text-align: center;"><strong><em>"Des parcobus dans chacune des communes de l'agglomération"</em></strong></p> <p style="text-align: center;">La liste « Osons Poitiers » veut en priorité améliorer la fréquence des bus poitevins: « <i>Un bus toutes les dix minutes sur les huit lignes principales et pas plus de 20 minutes d'attente sur les autres. </i>» Pour ça, il faudra donc acheter des bus supplémentaires et embaucher du personnel? « <i>Il ne faut pas seulement raisonner en terme de rentabilité au sujet des transports, </i>répond Christiane Fraysse.<i> Des économies peuvent être faites, notamment sur le financement de la LGV Poitiers-Limoges. </i>» Cette offre de bus doit être complétée par une augmentation des parcobus, « il en faut dans chaque commune de l'agglomération », selon Christiane Fraysse.</p> <p style="text-align: center;"><strong><em>Gratuité en référendum</em></strong></p> <p style="text-align: center;">Comme ils ne sont pas d'accord sur la gratuité des transports, les mouvements qui composent la liste Osons Poitiers sont arrivés à un compromis: « <i>D'abord une étude de faisabilité, ensuite une consultation des Poitevins. </i>» Pas question de faire de cette question « <i>un gadget électoral </i>», prévient Jacques Arfeuillère: « <i>La gratuité doit participer à l'objectif commun qui est d'en finir avec le tout-voiture. </i>»</p> Centre Presse - 25 février 2014. http://www.centre-presse.fr/article-291663-osons-poitiers-veut-un-bus-toutes-les-dix-minutes.html