A quelques jours du second tour, le ton se durcit entre les deux listes de gauche encore en lice pour le second tour. Hier soir, au cours d’un point presse, la liste « Osons Poitiers » conduite par Christiane Fraysse a tenu à préciser sa position.
Avec à ses côtés deux autres représentants des quatre composantes de cette liste, Jacques Arfeuillère et Manon Labaye, celle qui se présente comme « la 3e force politique à Poitiers », forte de plus de 15 % des voix, a rappelé sa volonté d’ouvrir « une nouvelle voie », déplorant dans le même temps une abstention forte et « une montée effrayante du FN ».

« Il faudra aller chercher les gens qui se sont abstenus dimanche », commente Osons Poitiers. « Le député-maire, multi président sortant, perd 5.500 voix depuis 2008. » Attaquant le maire sur un terrain qui lui est cher, la cohérence, Christiane Fraysse et ses colistiers affichent la leur. « Notre alliance n’est pas contre nature. La vraie gauche, c’est nous ! ».

Gérer la ville

Et de dénoncer la « lecture passéiste » du maire sortant qui voudrait assimiler l’extrême gauche à un simple rassemblement de contestataires. « Nous avons des propositions et un programme pour gérer une ville et nous sommes tous des écologistes, avec des mobilisations partagées, contre le cumul des mandats, le nucléaire, la LGV Poitiers-Limoges, la vente du théâtre… »
Un message relayé par Europe Écologie Les Verts au niveau départemental qui stigmatise « la non prise en compte de l’écologie par le député-maire qui a fait figurer sur sa liste deux écologistes indépendants…»
Ce matin, « Osons Poitiers » doit aller à la rencontre des jeunes et des étudiants sur le campus et dans le centre-ville avant de tenir son dernier meeting de campagne, jeudi soir à 20 h au musée Sainte-Croix.

Jean-Michel Gouin
Article publié dans La Nouvelle République, le 26/03/2014.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Communes/Poitiers/n/Contenus/Articles/2014/03/26/La-vraie-gauche-c-est-nous-!-1845430
« La vraie gauche, c’est nous! » secretariat Municipales2014Revue de Presse
A quelques jours du second tour, le ton se durcit entre les deux listes de gauche encore en lice pour le second tour. Hier soir, au cours d'un point presse, la liste « Osons Poitiers » conduite par Christiane Fraysse a tenu à préciser sa position. Avec à ses côtés deux autres...
<div id="text"> A quelques jours du second tour, le ton se durcit entre les deux listes de gauche encore en lice pour le second tour. Hier soir, au cours d'un point presse, la liste « Osons Poitiers » conduite par Christiane Fraysse a tenu à préciser sa position. Avec à ses côtés deux autres représentants des quatre composantes de cette liste, Jacques Arfeuillère et Manon Labaye, celle qui se présente comme <i>« la 3<sup>e</sup> force politique à Poitiers »</i>, forte de plus de 15 % des voix, a rappelé sa volonté d'ouvrir <i>« une nouvelle voie »,</i> déplorant dans le même temps une abstention forte et <i>« une montée effrayante du FN ».</i> <i>« Il faudra aller chercher les gens qui se sont abstenus dimanche »,</i> commente Osons Poitiers. <i>« Le député-maire, multi président sortant, perd 5.500 voix depuis 2008. » </i>Attaquant le maire sur un terrain qui lui est cher, la cohérence, Christiane Fraysse et ses colistiers affichent la leur.<i> « Notre alliance n'est pas contre nature. La vraie gauche, c'est nous ! ».</i> <b>Gérer la ville</b> Et de dénoncer la « <i>lecture passéiste »</i> du maire sortant qui voudrait assimiler l'extrême gauche à un simple rassemblement de contestataires. <i>« Nous avons des propositions et un programme pour gérer une ville et nous sommes tous des écologistes, avec des mobilisations partagées, contre le cumul des mandats, le nucléaire, la LGV Poitiers-Limoges, la vente du théâtre… »</i> Un message relayé par Europe Écologie Les Verts au niveau départemental qui stigmatise <i>« la non prise en compte de l'écologie par le député-maire qui a fait figurer sur sa liste deux écologistes indépendants…»</i> Ce matin, « Osons Poitiers » doit aller à la rencontre des jeunes et des étudiants sur le campus et dans le centre-ville avant de tenir son dernier meeting de campagne, jeudi soir à 20 h au musée Sainte-Croix. </div> <div>Jean-Michel Gouin</div> <div></div> <div>Article publié dans La Nouvelle République, le 26/03/2014.</div> <div>http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Communes/Poitiers/n/Contenus/Articles/2014/03/26/La-vraie-gauche-c-est-nous-!-1845430</div>