Source : La Nouvelle République 11 janvier 2014

La première réunion publique de la liste “ Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne ” s’est tenue hier soir aux salons de Blossac.

Regroupés autour de leur tête de liste Christiane Fraysse, les représentants des quatre formations politiques (EELV, Parti de gauche, Ensemble, NPA) unis à gauche de la gauche en vue des municipales poitevines du 23 mars prochain ont lancé officiellement leur campagne. Hier soir aux salons de Blossac, devant une assistance assez fournie (et plutôt jeune), Christiane Fraysse a dévoilé le nom officiel de la liste que l’on avait coutume de qualifier dernièrement de « rouge et verte ».

La liste présentée le 2 février

«  Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne  » va mener une campagne fondée sur quatre axes forts que sont l’autonomie, la redistribution, l’inventivité ou encore faire mieux avec et pour les habitants. La campagne s’annonce active avec différentes réunions (*) où l’on annonce la présence de ténors nationaux. « La liste est bouclée mais on ne va pas rester les bras croisés, on va faire du teasing », sourit Jacques Arfeuillère (PG). « Elle sera présentée le 2 février, certaines composantes y ont plus ou moins de places mais la diversité est respectée, précise Christiane Fraysse pour qui, le tout est plus fort que la somme des parti s. »
Avant que Christiane Fraysse ne prenne la parole en fin de réunion, chaque partenaire politique par la voix de son représentant a eu l’occasion d’exprimer ses motivations avec ses propres mots.
« Ce soir nous allons dire notre plaisir d’être ensemble, il y a quelque chose à inventer dans ce rassemblement pour se réapproprier la commune », a expliqué Jacques Arfeuillère lors de la conférence de presse précédent la réunion. Alexandre Raguet (NPA) a lui insisté sur « la nécessité de rassembler à gauche du PS pour proposer une alternative autre que le FN », Myriam Rossignol (Ensemble) voit, elle, dans cette union« une alternative crédible pour ne pas vivre comme une fatalité les politiques d’austérités ». Quant à Robert Rochaud (EELV), il espère « que ce projet alternatif donne envie de voter à ceux qui seraient restés chez eux ».

(*) L’ensemble des réunions est traduite en langue des signes.

Dominique Bordier
La Nouvelle République : L’union fait la force chez les  » Verts et rouges «  philippe ActualitésMunicipales2014
Source : La Nouvelle République 11 janvier 2014 La première réunion publique de la liste “ Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne ” s’est tenue hier soir aux salons de Blossac. Regroupés autour de leur tête de liste Christiane Fraysse, les représentants des quatre formations politiques (EELV, Parti de gauche, Ensemble, NPA) unis...
Source :<a href="http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2014/01/11/L-union-fait-la-force-chez-les-Verts-et-rouges-1753387" target="_blank"> La Nouvelle République 11 janvier 2014</a> <p id="articleChapo"><strong>La première réunion publique de la liste “ Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne ” s’est tenue hier soir aux salons de Blossac.</strong></p> <div> <div><a href="http://memorix.sdv.fr/5c/www.lanouvellerepublique.fr/actualite/politique_articles/86/poitiers/86194/1069327694/Position1/default/empty.gif/576a4b625031476b6a34594143437332" target="_blank"><img alt="" src="http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif" width="1" height="1" border="0" /></a></div> </div> <div id="text"> Regroupés autour de leur tête de liste Christiane Fraysse, les représentants des quatre formations politiques (EELV, Parti de gauche, Ensemble, NPA) unis à gauche de la gauche en vue des municipales poitevines du 23 mars prochain ont lancé officiellement leur campagne. Hier soir aux salons de Blossac, devant une assistance assez fournie (et plutôt jeune), Christiane Fraysse a dévoilé le nom officiel de la liste que l'on avait coutume de qualifier dernièrement de « rouge et verte ». <b>La liste présentée le 2 février</b> " Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne " va mener une campagne fondée sur quatre axes forts que sont l'autonomie, la redistribution, l'inventivité ou encore faire mieux avec et pour les habitants. La campagne s'annonce active avec différentes réunions (*) où l'on annonce la présence de ténors nationaux. <i>« La liste est bouclée mais on ne va pas rester les bras croisés, on va faire du teasing »</i>, sourit Jacques Arfeuillère (PG). <i>« Elle sera présentée le 2 février, certaines composantes y ont plus ou moins de places mais la diversité est respectée, </i>précise Christiane Fraysse pour qui, <i>le tout est plus fort que la somme des parti</i>₠<i> s. »</i> Avant que Christiane Fraysse ne prenne la parole en fin de réunion,<i> </i>chaque partenaire politique par la voix de son représentant a eu l'occasion d'exprimer ses motivations avec ses propres mots. <i>« Ce soir nous allons dire notre plaisir d'être ensemble, il y a quelque chose à inventer dans ce rassemblement pour se réapproprier la commune »</i>, a expliqué Jacques Arfeuillère lors de la conférence de presse précédent la réunion. Alexandre Raguet (NPA) a lui insisté sur <i>« la nécessité de rassembler à gauche du PS pour proposer une alternative autre que le FN »</i>, Myriam Rossignol (Ensemble) voit, elle, dans cette union<i>« une alternative crédible pour ne pas vivre comme une fatalité les politiques d'austérités »</i>. Quant à Robert Rochaud (EELV), il espère « que ce projet alternatif donne envie de voter à ceux qui seraient restés chez eux ». <i>(*) L'ensemble des réunions est traduite en langue des signes.</i> </div> <div>Dominique Bordier</div>