Moi, Salvador Allende je fus l’incarnation d’une audace collective,sociale et solidaire, face aux oligarchies, face aux multinationales et au gouvernement des USA. Alors dans votre tentative de renouveau politique et social, si vous montrez de la détermination, je serai avec vous. « Les cons ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait » a dit un de vos dialoguistes de films; parlant avec précision de ceux qui osent, sans penser aux conséquences, dans la défense de leur seul profit (ne citons personne). En revanche, ceux qui osent collectivement, démocratiquement, courageusement méritent le respect, non ?

La rue Salvador Allende mène au Parc des expositions, les « Arènes », où l’on peut voir, au-dessus de l’entrée, une fresque réalisée par les artistes plasticiens chiliens Teresa Montiel et Grégorio Berchenko,

Ils nous auraient soutenus, si seulement… (Salvador Allende) administrateur Ils nous auraient soutenus si seulement...Municipales2014
Moi, Salvador Allende je fus l'incarnation d'une audace collective,sociale et solidaire, face aux oligarchies, face aux multinationales et au gouvernement des USA. Alors dans votre tentative de renouveau politique et social, si vous montrez de la détermination, je serai avec vous. 'Les cons ça ose tout, c'est à ça...
Moi, Salvador Allende je fus l'incarnation d'une audace collective,sociale et solidaire, face aux oligarchies, face aux multinationales et au gouvernement des USA. Alors dans votre tentative de renouveau politique et social, si vous montrez de la détermination, je serai avec vous. "Les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait" a dit un de vos dialoguistes de films; parlant avec précision de ceux qui osent, sans penser aux conséquences, dans la défense de leur seul profit (ne citons personne). En revanche, ceux qui osent collectivement, démocratiquement, courageusement méritent le respect, non ? <em>La rue Salvador Allende mène au Parc des expositions, les "Arènes", où l'on peut voir, au-dessus de l'entrée, une fresque réalisée par les <em>artistes plasticiens chiliens </em>Teresa Montiel et Grégorio Berchenko, </em>