délibération 81  ( page 1326 ) 

Si j’ai bien compris cette délibération il s’agit pour la collectivité je cite « d’affirmer … la volonté de Grand Poitiers de mettre ses moyens au service de la transition énergétique, par la maîtrise de l’énergie et le développement des énergies renouvelables, sur son patrimoine et dans l’exercice de ses compétences , ainsi que d’inciter et d’accompagner les particuliers et les différents acteurs du territoire dans ce sens »

C’est mignon d’affirmer la volonté,  ce qui est efficace c’est de mettre les moyens humains et financiers pour réaliser la volonté affirmée.

Dans cette délibération il est fait référence à l’acquisition de bus au gaz naturel en 1998, mais il n’est pas mentionné que la commande de bus en cours accroit le parc de bus diesel au dépens du GNV. Tous les jours des articles pointent du doigt les méfaits des particules fines issues de la combustion du diesel mais Grand Poitiers sous l’égide de l’agenda 21 continue à acheter des bus diesel parce qu’elle ne veut pas investir dans un deuxième dépôt nécessaire pour développer le parc en Gaz naturel.

Il est fait référence à l ‘agenda 21 voté en 2013 par Grand Poitiers mais il n’est pas fait référence à la non validation de cet agenda par le ministère de l’écologie au motif que la communication était insuffisante et que la dimension territoriale était absente.

Il est fait mention dans cette délibération de projets exemplaires en matière de production photovoltaïque il y a un projet en cours qui prévoit une production photovoltaïque c’est la rénovation du gymnase de Biard, il m’est revenu aux oreilles que cette production ne verrait pas le jour, pouvez vous me dire ce qu’il en est, sont ce des rumeurs sans fondements et Grand Poitiers s’engage t il vraiment dans la production d’énergies renouvelables ?

Le Plan Climat énergie territorial, la demarche citergie ont effectivement cette ambition de répondre aux objectifs européens, ses trois fois 20 à l’horizon 20. Mais un plan d’actions ou une démarche ne peuvent être réalisés que si les moyens correspondants sont affectés à cette ambition.

L’espace info énergie ne comprend plus qu’un demi poste puisque l’autre moitié a été affectée à la mission de conseiller en énergie partagé.

Des villes qui ont voté une volonté de s’engager dans la transition énergétique se sont doté de conseillers infos énergie qui font de la prospection du démarchage à domicile pour faire connaître les dispositifs existants en matière d’aide aux travaux de rénovation thermique. Et ça fonctionne comme avait fonctionné les ambassadeurs du tri lorsque la CAP avait mis en place le tri sélectif.

Le plan de déplacement  urbain, est un outil de planification très important pour mettre en œuvre une politique de déplacement cohérente, et ce plan peut participer activement à l’objectif de transition énergétique.  Des raisons objectives peuvent expliquer le fait que  devant être voté en  2012 il ne l’est toujours pas, en effet l’entrée de Ligugé en Janvier 2013 et la modification législative qui prévoit que le PDU doit être inclus dans le PLU peuvent expliquer pourquoi son adoption a été repoussé. Mais aujourd’hui Je pose donc la question du calendrier ? à quelle échéance le nouveau plan de déplacement urbain pourra être soumis au vote ?

Il y a urgence à redéfinir une politique à la hauteur des enjeux écologiques.

Cette délibération est pleine de bonne intention auxquelles nous souscrivons tous je pense. Mais ce qui la rendrait crédible serait une cohérence entre la volonté affirmée et les principes sous jacents dans toutes les autres délibérations , c’est à dire une politique globale qui fasse de cette volonté de transition énergétique un élément de décision permanent

« Engagement » de Grand Poitiers dans la transition énergétiquehttps://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2014/01/poitiers1.jpghttps://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2014/01/poitiers1-300x300.jpg Christiane Fraysse Conseil communautaireDocument
délibération 81  ( page 1326 )  Si j’ai bien compris cette délibération il s’agit pour la collectivité je cite « d’affirmer … la volonté de Grand Poitiers de mettre ses moyens au service de la transition énergétique, par la maîtrise de l’énergie et le développement des énergies renouvelables, sur son patrimoine...
<a title="recueil de délib GP du 27 juin 2014" href="http://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2014/06/cons-GP-du_27_juin_2014.pdf" target="_blank"><strong>délibération 81  ( page 1326 ) </strong></a> <p style="text-align: justify">Si j’ai bien compris cette délibération il s’agit pour la collectivité je cite « <em>d’affirmer … la volonté de Grand Poitiers de mettre ses moyens au service de la transition énergétique, par la maîtrise de l’énergie et le développement des énergies renouvelables, sur son patrimoine et dans l’exercice de ses compétences , ainsi que d’inciter et d’accompagner les particuliers et les différents acteurs du territoire dans ce sens </em>»</p> <p style="text-align: justify"><strong>C’est mignon d’affirmer la volonté,  ce qui est efficace c’est de mettre les moyens humains et financiers pour réaliser la volonté affirmée.</strong></p> <p style="text-align: justify">Dans cette délibération il est fait référence à l’acquisition de bus au gaz naturel en 1998, mais il n’est pas mentionné que la commande de bus en cours accroit le parc de bus diesel au dépens du GNV. Tous les jours des articles pointent du doigt les méfaits des particules fines issues de la combustion du diesel mais Grand Poitiers sous l’égide de l’agenda 21 continue à acheter des bus diesel parce qu’elle ne veut pas investir dans un deuxième dépôt nécessaire pour développer le parc en Gaz naturel.</p> <p style="text-align: justify">Il est fait référence à l ‘agenda 21 voté en 2013 par Grand Poitiers mais il n’est pas fait référence à la non validation de cet agenda par le ministère de l’écologie au motif que la communication était insuffisante et que la dimension territoriale était absente.</p> <p style="text-align: justify">Il est fait mention dans cette délibération de projets exemplaires en matière de production photovoltaïque il y a un projet en cours qui prévoit une production photovoltaïque c’est la rénovation du gymnase de Biard, il m’est revenu aux oreilles que cette production ne verrait pas le jour, pouvez vous me dire ce qu’il en est, sont ce des rumeurs sans fondements et Grand Poitiers s’engage t il vraiment dans la production d’énergies renouvelables ?</p> <p style="text-align: justify">Le Plan Climat énergie territorial, la demarche citergie ont effectivement cette ambition de répondre aux objectifs européens, ses trois fois 20 à l’horizon 20. Mais un plan d’actions ou une démarche ne peuvent être réalisés que si les moyens correspondants sont affectés à cette ambition.</p> <p style="text-align: justify">L’espace info énergie ne comprend plus qu’un demi poste puisque l’autre moitié a été affectée à la mission de conseiller en énergie partagé.</p> <p style="text-align: justify">Des villes qui ont voté une volonté de s’engager dans la transition énergétique se sont doté de conseillers infos énergie qui font de la prospection du démarchage à domicile pour faire connaître les dispositifs existants en matière d’aide aux travaux de rénovation thermique. Et ça fonctionne comme avait fonctionné les ambassadeurs du tri lorsque la CAP avait mis en place le tri sélectif.</p> <p style="text-align: justify">Le plan de déplacement  urbain, est un outil de planification très important pour mettre en œuvre une politique de déplacement cohérente, et ce plan peut participer activement à l’objectif de transition énergétique.  Des raisons objectives peuvent expliquer le fait que  devant être voté en  2012 il ne l’est toujours pas, en effet l’entrée de Ligugé en Janvier 2013 et la modification législative qui prévoit que le PDU doit être inclus dans le PLU peuvent expliquer pourquoi son adoption a été repoussé. Mais aujourd’hui Je pose donc la question du calendrier ? à quelle échéance le nouveau plan de déplacement urbain pourra être soumis au vote ?</p> <p style="text-align: justify"><strong>Il y a urgence à redéfinir une politique à la hauteur des enjeux écologiques.</strong></p> <p style="text-align: justify">Cette délibération est pleine de bonne intention auxquelles nous souscrivons tous je pense. Mais ce qui la rendrait crédible serait une cohérence entre la volonté affirmée et les principes sous jacents dans toutes les autres délibérations , c’est à dire une politique globale qui fasse de cette volonté de transition énergétique un élément de décision permanent</p>