Maxime Huille, Directeur de campagne

Symbole culturel fort, c’est à l’auditorium du musée Sainte-Croix que la liste « Osons Poitiers, écologique, sociale, solidaire et citoyenne » avait choisi de donner hier son dernier rendez-vous de campagne aux Poitevins. « Nos liens se sont tissés autour de la lutte autour de l’ancien théâtre », souffle Maxime Huille, porte-parole de la liste. Devant une salle plutôt bien remplie, les différents partenaires politiques (EELV, Parti de Gauche, Ensemble et NPA) ont tenu à démontrer la qualité de leur récente union : « On ne se connaissait pas beaucoup et on a su travailler ensemble. Notre liste est pleine de talents et de conviction, elle est cohérente, nous avons des valeurs communes qui sont très fortes : nous sommes des antinucléaires et nous sommes rassemblés autour des droits des migrants », a résumé Christiane Fraysse comme pour faire mentir les attaques faisant d’Osons Poitiers un rassemblement antagoniste.
« Dimanche prochain, il faut faire mieux », a poursuivi la candidate écologiste. En touchant du doigt l’importance de l’abstention de dimanche dernier, la candidate a mis en avant le travail réalisé par ses colistiers entre les deux tours pour toucher les personnes qui s’étaient abstenues et plus particulièrement les jeunes.
Avant l’intervention de la tête de liste, la réunion qui se voulait avant tout festive avait été ouverte par la projection d’un sketch humoristique du comédien Fred Abrachkoff et par une prestation de la slameuse Marie-Noëlle Delgado. « Nous faisons des propositions concrètes, nous ne sommes pas là pour faire de la figuration », avait affirmé Manon Labaye pour le NPA avant la prise de parole offensive du représentant du Parti de Gauche Jacques Arfeuillère : « La gauche est ici dans cette salle, elle n’est pas ailleurs. Elle n’est pas de ceux qui réservent le centre-ville à la gentry et pour qui toute gauche hors PS devient extrême. »

La liste Osons Poitiers organise aujourd’hui une Vélorution (déplacement en vélo) au départ de la médiathèque (à 17 h) en direction des Couronneries où aura lieu une déambulation citoyenne place de Provence (à 18 h).

 

Article publié dans La Nouvelle République, le 28/03

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Municipales-2014/Poitiers/n/Contenus/Articles/2014/03/28/Dimanche-prochain-il-faut-faire-mieux-1848379

« Dimanche prochain, il faut faire mieux » secretariat Municipales2014Revue de Presse
Symbole culturel fort, c'est à l'auditorium du musée Sainte-Croix que la liste « Osons Poitiers, écologique, sociale, solidaire et citoyenne » avait choisi de donner hier son dernier rendez-vous de campagne aux Poitevins. « Nos liens se sont tissés autour de la lutte autour de l'ancien théâtre », souffle Maxime Huille, porte-parole de...
<a href="http://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2014/03/1240036_852837838065036_1259349460_n.jpg"><img class="alignnone size-full wp-image-834" alt="Maxime Huille, Directeur de campagne" src="http://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2014/03/1240036_852837838065036_1259349460_n.jpg" width="960" height="638" /></a> Symbole culturel fort, c'est à l'auditorium du musée Sainte-Croix que la liste « Osons Poitiers, écologique, sociale, solidaire et citoyenne » avait choisi de donner hier son dernier rendez-vous de campagne aux Poitevins. <i>« Nos liens se sont tissés autour de la lutte autour de l'ancien théâtre »</i>, souffle Maxime Huille, porte-parole de la liste. Devant une salle plutôt bien remplie, les différents partenaires politiques (EELV, Parti de Gauche, Ensemble et NPA) ont tenu à démontrer la qualité de leur récente union : <i>« On ne se connaissait pas beaucoup et on a su travailler ensemble. Notre liste est pleine de talents et de conviction, elle est cohérente, nous avons des valeurs communes qui sont très fortes : nous sommes des antinucléaires et nous sommes rassemblés autour des droits des migrants »</i>, a résumé Christiane Fraysse comme pour faire mentir les attaques faisant d'Osons Poitiers un rassemblement antagoniste. <i>« Dimanche prochain, il faut faire mieux »</i>, a poursuivi la candidate écologiste. En touchant du doigt l'importance de l'abstention de dimanche dernier, la candidate a mis en avant le travail réalisé par ses colistiers entre les deux tours pour toucher les personnes qui s'étaient abstenues et plus particulièrement les jeunes. Avant l'intervention de la tête de liste, la réunion qui se voulait avant tout festive avait été ouverte par la projection d'un sketch humoristique du comédien Fred Abrachkoff et par une prestation de la slameuse Marie-Noëlle Delgado. <i>« Nous faisons des propositions concrètes, nous ne sommes pas là pour faire de la figuration »</i>, avait affirmé Manon Labaye pour le NPA avant la prise de parole offensive du représentant du Parti de Gauche Jacques Arfeuillère : <i>« La gauche est ici dans cette salle, elle n'est pas ailleurs. Elle n'est pas de ceux qui réservent le centre-ville à la gentry et pour qui toute gauche hors PS devient extrême. »</i> <b>La liste Osons Poitiers organise aujourd'hui une Vélorution (déplacement en vélo) au départ de la médiathèque (à 17 h) en direction des Couronneries où aura lieu une déambulation citoyenne place de Provence (à 18 h).</b>   Article publié dans La Nouvelle République, le 28/03 http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Municipales-2014/Poitiers/n/Contenus/Articles/2014/03/28/Dimanche-prochain-il-faut-faire-mieux-1848379