Rapport égalité professionnelle femmes-hommes 2018

Rapport égalité professionnelle femmes-hommes 2018

Délibération n°8 (2018-0013) : Rapport 2018 sur l’égalité professionnelle Femmes-Hommes au sein de la Ville de Poitiers (MJ)

Constat :

Avec le passage à Grand Poitiers, transfert de 110 agents plutôt des hommes et un déséquilibre par rapport au rapport 2017. Sur le recrutement externe, contrairement à l’année précédente, ce sont les femmes qui sont les plus recrutées, les postes étant sur les métiers d’agent territorial spécialisé dans les écoles ou agent d’entretien.

Cela montre que les compétences passées dans la Communauté Urbaine concernent plus les métiers dits masculins et qu’il ne reste à la ville que des compétences action sociale, démarches administratives, solidarité et santé, éducation, enfance, jeunesse… plutôt dévolues aux femmes.

Bon, on sait quand même qu’il y a corrélation entre féminisation et dévalorisation. Et quand les lieux de pouvoirs se déplacent, on y retrouve les hommes majoritaires. C’est le cas du bureau communautaire de Grand Poitiers où nous retrouvons 23 hommes pour 7 femmes soit 23 % de femmes.

Concernant les rémunérations, elles sont égalitaires grâce à la grille des salaires de la fonction publique territoriale mais les mesures envisagées par le gouvernement en particulier le développement d’une rémunération au mérite, nous font craindre une aggravation des inégalités entre les femmes et les hommes et peut-être en viendrons-nous à faire une loi comme celle appliquée depuis le 6 janvier dernier en Allemagne qui veut briser le tabou salarial et donne aux femmes le droit de demander le montant du salaire à 6 de ses collègues masculins !

Les élu-e-s Osons Poitiers ont voté pour cette délibération.

Conseil municipal du 5 février 2018https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2017/12/Conseil-municipal-du-5-février-2018-1-1024x768.jpghttps://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2017/12/Conseil-municipal-du-5-février-2018-1-150x150.jpg SecretariatOzons Conseil municipal
Rapport égalité professionnelle femmes-hommes 2018 Délibération n°8 (2018-0013) : Rapport 2018 sur l'égalité professionnelle Femmes-Hommes au sein de la Ville de Poitiers (MJ) Constat : Avec le passage à Grand Poitiers, transfert de 110 agents plutôt des hommes et un déséquilibre par rapport au rapport 2017. Sur le recrutement externe, contrairement à l'année...
</em></p> <h1 style="text-align: justify;"><a name="_Toc507156184"></a>Rapport égalité professionnelle femmes-hommes 2018</h1> <p style="text-align: justify;"><strong><a href="https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2018/02/délibération-n°8_cm_05022018.pdf" target="_blank" rel="noopener">Délibération n°8 (2018-0013) : Rapport 2018 sur l'égalité professionnelle Femmes-Hommes au sein de la Ville de Poitiers (MJ)</a></strong></p> <p style="text-align: justify;">Constat :</p> <p style="text-align: justify;">Avec le passage à Grand Poitiers, transfert de 110 agents plutôt des hommes et un déséquilibre par rapport au rapport 2017. Sur le recrutement externe, contrairement à l'année précédente, ce sont les femmes qui sont les plus recrutées, les postes étant sur les métiers d'agent territorial spécialisé dans les écoles ou agent d'entretien.</p> <p style="text-align: justify;">Cela montre que les compétences passées dans la Communauté Urbaine concernent plus les métiers dits masculins et qu'il ne reste à la ville que des compétences action sociale, démarches administratives, solidarité et santé, éducation, enfance, jeunesse... plutôt dévolues aux femmes.</p> <p style="text-align: justify;">Bon, on sait quand même qu'il y a corrélation entre féminisation et dévalorisation. Et quand les lieux de pouvoirs se déplacent, on y retrouve les hommes majoritaires. C'est le cas du bureau communautaire de Grand Poitiers où nous retrouvons 23 hommes pour 7 femmes soit 23 % de femmes.</p> <p style="text-align: justify;">Concernant les rémunérations, elles sont égalitaires grâce à la grille des salaires de la fonction publique territoriale mais les mesures envisagées par le gouvernement en particulier le développement d'une rémunération au mérite, nous font craindre une aggravation des inégalités entre les femmes et les hommes et peut-être en viendrons-nous à faire une loi comme celle appliquée depuis le 6 janvier dernier en Allemagne qui veut briser le tabou salarial et donne aux femmes le droit de demander le montant du salaire à 6 de ses collègues masculins !</p> <p style="text-align: justify;"><em>Les élu-e-s Osons Poitiers ont voté pour cette délibération.