Culture & Patrimoine

Culture & Patrimoine 

Délibération n°31 (2018-0286) : Subventions à des associations culturelles au titre de l’année 2018 [ART 86, Ateliers Syrinx, Ciné U (Dietrich étude marché Pôle Image NPNRU)] (CF)

Nous sommes satisfaits qu’après une période de crispation avec l’association Art 86 le dialogue ait permis d’aboutir à une convention. Si les attentes de la collectivité à l’égard de ce lieu ont changé au fil des ans, il est nécessaire que l’association soit informée de cette évolution, libre à elle ensuite de se positionner comme pouvant répondre aux attentes légitimes de la collectivité. Donc nous verrons en 2020 ce qu’il en est.

Nous pensons qu’une galerie d’art sur le forum Rivaux est un équipement qui mérite toute notre attention.

Une subvention est accordée au Dietrich, nous voudrions rappeler encore une fois la nécessité de dialogue avec les associations. Le Dietrich a ignoré les visées de la collectivité sur son devenir pendant plusieurs mois. Qu’une collectivité ait des projets politiques, c’est normal, qu’elle les élabore sans prendre l’attache des associations qui en seront actrices, ça ne l’est pas. Le conseil d’administration du Dietrich n’est pas demandeur d’un déménagement aux Couronneries, d’autres projets ont été évoqués et devant l’insistance de la collectivité le cinéma a lancé une enquête auprès de ces spectateurs et adhérents.

Les élu·e·s Osons Poitiers ont voté pour cette délibération. 

Délibération n°47 (2018-0319) : Parc de Blossac – Diagnostic archéologique (CF)

Nous sommes par principe favorables aux diagnostics archéologiques qui permettent de mieux connaître l’histoire de notre ville et de donner les moyens de ne pas la saccager. Nous aimerions néanmoins savoir quels sont les travaux envisagés et regrettons que les oppositions soient consultées lorsque les projets sont ficelés et non pas concertés en amont.

Les élu·e·s Osons Poitiers ont voté pour cette délibération. 

Délibération n°33 (2018-0282) : Musées – Produits des services du domaine et ventes diverses – Tarifs à compter du 1er janvier 2019 et Délibération n°34 (2018-0281) : Musées – Budget annexe – Location de l’auditorium du Musée Sainte-Croix – Tarifs à compter du 1er janvier 2019 (JA)

Les délibérations sur les tarifs, c’est un peu comme un pèlerinage, on y revient chaque année pour y chercher des repères familiers : c’est le cas ici avec les mêmes points d’achoppement que d’habitude.   Nous trouvons toujours que le tarif réduit a enregistré l’an dernier une trop forte hausse et nous souhaiterions toujours que la gratuité pour les groupes scolaires soit consentie sans distinction de niveau comme une incitation à attirer l’école vers le musée. Je sais qu’on va me répondre que la Commune, c’est l’école, le collège, c’est le Conseil Départemental et le lycée, c’est le Conseil Régional, mais je préfèrerais que dans ce domaine, on ait le courage parfois de dépasser les frontières pour que les portes s’ouvrent plus largement à qui en a le plus besoin et les jeunes font partie de ceux-là. D’autant que nous tenons une fois encore à le signaler : notre musée est un excellent musée, vivant et dynamique.

Pour finir, je voudrais lier cette délibération à la suivante. Je sais que je ne serai pas entendu puisque nous avons le même débat chaque année : vous vous souvenez que, constatant l’insuffisance, de notre point de vue, du nombre de salles disponibles gratuitement pour les formations politiques, nous rappelons que l’auditorium a déjà été consenti pour cet usage (municipales 2014 en ce qui nous concerne). Vous nous avez répondu l’an dernier que c’était une question de principe, on ne mêle pas l’art avec la politique. Nous persistons à trouver cette réponse contestable et je n’ouvrirai pas le débat sur ce qui lie, bien au contraire, de notre point de vue, l’art et l’engagement, ni ne dirai que là où les idées s’agitent, on n’est jamais bien loin d’une œuvre qui peut naître. Mais je voudrais juste mettre en parallèle le fait qu’on loue le musée pour des soirées privées où l’art devient décor et luxe pour qui en a les moyens, qu’on ne rechigne pas à ce moment-là à mêler art et argent, et à confisquer à cet effet les œuvres. L’un est hors sujet et l’autre pas : nous avons tendance à voir les choses différemment. Nous voterons contre cette délibération et la suivante.

Les élu·e·s Osons Poitiers ont voté contre ces délibérations.

Conseil municipal du 3 décembre 2018https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2018/12/Conseil-municipal-du-3.12.2018-1024x768.jpghttps://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2018/12/Conseil-municipal-du-3.12.2018-150x150.jpg SecretariatOzons Conseil municipal,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
Culture & Patrimoine  Délibération n°31 (2018-0286) : Subventions à des associations culturelles au titre de l'année 2018 (CF) Nous sommes satisfaits qu’après une période de crispation avec l’association Art 86 le dialogue ait permis d’aboutir à une convention. Si les attentes de la collectivité à l’égard de ce lieu...
</em></p> <h1 style="text-align: justify;"><a name="_Toc532481413"></a>Culture & Patrimoine<strong> </strong></h1> <p style="text-align: justify;"><strong><a href="https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2018/12/Délibération-n°31_Conseil-municipal-du-3.12.2018.pdf" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Délibération n°31 (2018-0286) : Subventions à des associations culturelles au titre de l'année 2018 [ART 86, Ateliers Syrinx, Ciné U (Dietrich étude marché Pôle Image NPNRU)] (CF) </a></strong></p> <p style="text-align: justify;">Nous sommes satisfaits qu’après une période de crispation avec l’association Art 86 le dialogue ait permis d’aboutir à une convention. Si les attentes de la collectivité à l’égard de ce lieu ont changé au fil des ans, il est nécessaire que l’association soit informée de cette évolution, libre à elle ensuite de se positionner comme pouvant répondre aux attentes légitimes de la collectivité. Donc nous verrons en 2020 ce qu’il en est.</p> <p style="text-align: justify;">Nous pensons qu’une galerie d’art sur le forum Rivaux est un équipement qui mérite toute notre attention.</p> <p style="text-align: justify;">Une subvention est accordée au Dietrich, nous voudrions rappeler encore une fois la nécessité de dialogue avec les associations. Le Dietrich a ignoré les visées de la collectivité sur son devenir pendant plusieurs mois. Qu’une collectivité ait des projets politiques, c’est normal, qu’elle les élabore sans prendre l’attache des associations qui en seront actrices, ça ne l’est pas. Le conseil d’administration du Dietrich n’est pas demandeur d’un déménagement aux Couronneries, d’autres projets ont été évoqués et devant l’insistance de la collectivité le cinéma a lancé une enquête auprès de ces spectateurs et adhérents.</p> <p style="text-align: justify;"><em>Les élu·e·s Osons Poitiers ont voté pour cette délibération.</em><em> </em></p> <p style="text-align: justify;"><strong><a href="https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2018/12/Délibération-n°47_Conseil-municipal-du-3.12.2018.pdf" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Délibération n°47 (2018-0319) : Parc de Blossac - Diagnostic archéologique (CF) </a></strong></p> <p style="text-align: justify;">Nous sommes par principe favorables aux diagnostics archéologiques qui permettent de mieux connaître l’histoire de notre ville et de donner les moyens de ne pas la saccager. Nous aimerions néanmoins savoir quels sont les travaux envisagés et regrettons que les oppositions soient consultées lorsque les projets sont ficelés et non pas concertés en amont.</p> <p style="text-align: justify;"><em>Les élu·e·s Osons Poitiers ont voté pour cette délibération.</em><strong> </strong></p> <p style="text-align: justify;"><strong><a href="https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2018/12/Délibération-n°33_Conseil-municipal-du-3.12.2018.pdf" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Délibération n°33 (2018-0282) : Musées - Produits des services du domaine et ventes diverses - Tarifs à compter du 1er janvier 2019</a> et </strong><strong><a href="https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2018/12/Délibération-n°34_Conseil-municipal-du-3.12.2018.pdf" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Délibération n°34 (2018-0281) : Musées - Budget annexe - Location de l’auditorium du Musée Sainte-Croix - Tarifs à compter du 1er janvier 2019 (JA) </a></strong></p> <p style="text-align: justify;">Les délibérations sur les tarifs, c'est un peu comme un pèlerinage, on y revient chaque année pour y chercher des repères familiers : c'est le cas ici avec les mêmes points d'achoppement que d'habitude.   Nous trouvons toujours que le tarif réduit a enregistré l'an dernier une trop forte hausse et nous souhaiterions toujours que la gratuité pour les groupes scolaires soit consentie sans distinction de niveau comme une incitation à attirer l'école vers le musée. Je sais qu'on va me répondre que la Commune, c'est l'école, le collège, c'est le Conseil Départemental et le lycée, c'est le Conseil Régional, mais je préfèrerais que dans ce domaine, on ait le courage parfois de dépasser les frontières pour que les portes s'ouvrent plus largement à qui en a le plus besoin et les jeunes font partie de ceux-là. D'autant que nous tenons une fois encore à le signaler : notre musée est un excellent musée, vivant et dynamique.</p> <p style="text-align: justify;">Pour finir, je voudrais lier cette délibération à la suivante. Je sais que je ne serai pas entendu puisque nous avons le même débat chaque année : vous vous souvenez que, constatant l'insuffisance, de notre point de vue, du nombre de salles disponibles gratuitement pour les formations politiques, nous rappelons que l'auditorium a déjà été consenti pour cet usage (municipales 2014 en ce qui nous concerne). Vous nous avez répondu l'an dernier que c'était une question de principe, on ne mêle pas l'art avec la politique. Nous persistons à trouver cette réponse contestable et je n'ouvrirai pas le débat sur ce qui lie, bien au contraire, de notre point de vue, l'art et l'engagement, ni ne dirai que là où les idées s'agitent, on n'est jamais bien loin d'une œuvre qui peut naître. Mais je voudrais juste mettre en parallèle le fait qu'on loue le musée pour des soirées privées où l'art devient décor et luxe pour qui en a les moyens, qu'on ne rechigne pas à ce moment-là à mêler art et argent, et à confisquer à cet effet les œuvres. L'un est hors sujet et l'autre pas : nous avons tendance à voir les choses différemment. Nous voterons contre cette délibération et la suivante.</p> <p style="text-align: justify;"><em>Les élu·e·s Osons Poitiers ont voté contre ces délibérations.