Intervention de Manon LABAYE prononcée en début de conseil

Sommaire

Intervention de Manon LABAYE prononcée en début de conseil

Le conseil municipal est avant tout une chambre d’enregistrement de vos prises de décisions mais pas un lieu démocratique. Je n’avais pas d’illusion là-dessus mais j’ai pu m’en rendre compte pendant ces 6 années. C’est au mieux une tribune. Et je vais donc utiliser cette tribune pour parler du mouvement social en cours.

Depuis le 5 décembre 2019, cheminot.e.s, enseignant.e.s, territoriaux et d’autres sont en grève et certains pour quelques jours, d’autres sans interruption. Depuis cette date nous avons vu, y compris à Poitiers, des journées de grève forte et des manifestations massives.

La contre-réforme des retraites va encore augmenter la pauvreté des retraités et elle va rendre l’accès à la retraite de plus en plus éloigné à 65, 66, 67 ans… Cette contre-réforme est à l’image de la société des Macron, des Sarkozy, des Hollande, des Valls et consorts.

Une société conçue par et pour les riches. Ce soir ma place n’est pas ici, elle est auprès des manifestant.e.s et des grévistes. C’est le pouvoir de la rue qui doit être entendu.

Toutes et tous ensemble, retraités, chômeurs, salariés et étudiants, nous ne lâcherons rien car nos vies valent plus que leurs profits ! Et je vous invite toutes et tous ici à participer à la caisse de grève en reversant vos indemnités d’élus par exemple.

A la suite de cette déclaration, Manon LABAYE a quitté la séance du conseil municipal.

Conseil municipal du 20 janvier 2020https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2020/01/cm-du-20.01.2020-1024x768.jpghttps://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2020/01/cm-du-20.01.2020-150x150.jpg SecretariatOzons Conseil municipal,,
Intervention de Manon LABAYE prononcée en début de conseil Le conseil municipal est avant tout une chambre d'enregistrement de vos prises de décisions mais pas un lieu démocratique. Je n’avais pas d’illusion là-dessus mais j'ai pu m'en rendre compte pendant ces 6 années. C'est au mieux une tribune. Et je...
</em></p> <h1 style="text-align: justify;"><a name="_Toc30587007"></a>Intervention de Manon LABAYE prononcée en début de conseil</h1> <p style="text-align: justify;">Le conseil municipal est avant tout une chambre d'enregistrement de vos prises de décisions mais pas un lieu démocratique. Je n’avais pas d’illusion là-dessus mais j'ai pu m'en rendre compte pendant ces 6 années. C'est au mieux une tribune. Et je vais donc utiliser cette tribune pour parler du mouvement social en cours.</p> <p style="text-align: justify;">Depuis le 5 décembre 2019, cheminot.e.s, enseignant.e.s, territoriaux et d'autres sont en grève et certains pour quelques jours, d'autres sans interruption. Depuis cette date nous avons vu, y compris à Poitiers, des journées de grève forte et des manifestations massives.</p> <p style="text-align: justify;">La contre-réforme des retraites va encore augmenter la pauvreté des retraités et elle va rendre l'accès à la retraite de plus en plus éloigné à 65, 66, 67 ans... Cette contre-réforme est à l'image de la société des Macron, des Sarkozy, des Hollande, des Valls et consorts.</p> <p style="text-align: justify;">Une société conçue par et pour les riches. Ce soir ma place n'est pas ici, elle est auprès des manifestant.e.s et des grévistes. C'est le pouvoir de la rue qui doit être entendu.</p> <p style="text-align: justify;">Toutes et tous ensemble, retraités, chômeurs, salariés et étudiants, nous ne lâcherons rien car nos vies valent plus que leurs profits ! Et je vous invite toutes et tous ici à participer à la caisse de grève en reversant vos indemnités d'élus par exemple.</p> <p style="text-align: justify;"><em>A la suite de cette déclaration, Manon LABAYE a quitté la séance du conseil municipal.