Intervention de Christiane FRAYSSE sur la vente du patrimoine : Site Pasteur

Sommaire

Intervention de Christiane FRAYSSE sur la vente du patrimoine : Site Pasteur

Intervention de Christiane FRAYSSE sur la délibération n°4 (2019-0348) : Cession d’un immeuble par le Centre communal d’action sociale (CCAS) – Avis de la commune et régularisations foncières

Encore une délibération de promotion immobilière à quelques semaines de l’échéance municipale. Nous voterons contre cette délibération pour trois raisons :

  • La première, c’est que nous sommes à moins de dix semaines d’un renouvellement du conseil municipal et probablement un changement de majorité, donc vendre le patrimoine immobilier de la Ville ou du CCAS comme cela est fait dans ce conseil et a été fait lors du précédent conseil, est un vrai déni démocratique. Et peu importe les arguments fumeux avancés tels que : « on ne peut pas arrêter de gérer la Ville lorsqu’il y a une échéance démocratique », seuls les arrogants pensent qu’ils sont inamovibles.
  • La deuxième raison, c’est que le devenir du site mérite une consultation et une réflexion partagée : la parcelle vendue est à proximité d’un des deux EHPAD municipaux et celui-ci pourrait être agrandi car il y a un vrai besoin d’accueil public des personnes âgées, dépendantes ou pas.
  • La troisième raison enfin, c’est que la limite de la zone inondable s’arrête au pied du bâtiment et que vouloir transformer cet espace en espace vert pourrait également être envisagé.

Brader ce site à 380 000 euros nous rappelle une autre vente.

Derrière cette précipitation, nous voyons surtout la volonté d’afficher des comptes propres. En effet, le CCAS a vu ses fonds propres diminuer significativement sous ce mandat et vendre son patrimoine lui permettra d’afficher des comptes plus présentables avec davantage de ressources. C’est exactement la même politique que l’État : vendre le patrimoine pour faire face à des grands projets inutiles au lieu d’utiliser au mieux ses actifs.

Nous demandons le retrait de cette délibération et à défaut nous voterons contre.

Les élu·e·s Osons Poitiers ont voté contre cette délibération.

Conseil municipal du 20 janvier 2020https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2020/01/cm-du-20.01.2020-1024x768.jpghttps://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2020/01/cm-du-20.01.2020-150x150.jpg SecretariatOzons Conseil municipal,,
Intervention de Christiane FRAYSSE sur la vente du patrimoine : Site Pasteur Intervention de Christiane FRAYSSE sur la délibération n°4 (2019-0348) : Cession d'un immeuble par le Centre communal d'action sociale (CCAS) - Avis de la commune et régularisations foncières Encore une délibération de promotion immobilière à quelques semaines de l’échéance municipale. Nous...
</p> <h1 style="text-align: justify;"><a name="_Toc30587006"></a>Intervention de Christiane FRAYSSE sur la vente du patrimoine : Site Pasteur</h1> <p style="text-align: justify;"><strong>Intervention de Christiane FRAYSSE sur la</strong><strong> <a href="https://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2020/01/délibération-n°4_conseil_ville_du_20_janvier_2020.pdf" target="_blank" rel="noopener noreferrer">délibération n°4 (2019-0348) : Cession d'un immeuble par le Centre communal d'action sociale (CCAS) - Avis de la commune et régularisations foncières</a> </strong></p> <p style="text-align: justify;">Encore une délibération de promotion immobilière à quelques semaines de l’échéance municipale. Nous voterons contre cette délibération pour trois raisons :</p> <ul style="text-align: justify;"> <li>La première, c’est que nous sommes à moins de dix semaines d’un renouvellement du conseil municipal et probablement un changement de majorité, donc vendre le patrimoine immobilier de la Ville ou du CCAS comme cela est fait dans ce conseil et a été fait lors du précédent conseil, est un vrai déni démocratique. Et peu importe les arguments fumeux avancés tels que : « on ne peut pas arrêter de gérer la Ville lorsqu’il y a une échéance démocratique », seuls les arrogants pensent qu’ils sont inamovibles.</li> <li>La deuxième raison, c’est que le devenir du site mérite une consultation et une réflexion partagée : la parcelle vendue est à proximité d’un des deux EHPAD municipaux et celui-ci pourrait être agrandi car il y a un vrai besoin d’accueil public des personnes âgées, dépendantes ou pas.</li> <li>La troisième raison enfin, c’est que la limite de la zone inondable s’arrête au pied du bâtiment et que vouloir transformer cet espace en espace vert pourrait également être envisagé.</li> </ul> <p style="text-align: justify;">Brader ce site à 380 000 euros nous rappelle une autre vente.</p> <p style="text-align: justify;">Derrière cette précipitation, nous voyons surtout la volonté d’afficher des comptes propres. En effet, le CCAS a vu ses fonds propres diminuer significativement sous ce mandat et vendre son patrimoine lui permettra d’afficher des comptes plus présentables avec davantage de ressources. C’est exactement la même politique que l’État : vendre le patrimoine pour faire face à des grands projets inutiles au lieu d’utiliser au mieux ses actifs.</p> <p style="text-align: justify;">Nous demandons le retrait de cette délibération et à défaut nous voterons contre.</p> <p style="text-align: justify;"><em>Les élu·e·s Osons Poitiers ont voté contre cette délibération.