Vaincre la précarité énergétique tout en créant des emplois. Tel est l’un des objectifs de son programme que Christiane Fraysse, tête de liste « Osons Poitiers, écologique, sociale et solidaire », a décliné hier après-midi lors d’un point presse, puis en visitant accompagnée de certains de ses colistiers une maison récemment rénovée sur le plan énergétique. « 6.700 ménages de Grand Poitiers étaient en situation de précarité énergétique en 2011. À Poitiers, 340 rénovations par an sont réalisées alors qu’il en faudrait 1.100 », estime Christophe Sauvaire, 10 sur la liste et plombier-chauffagiste de profession. L’équipe de Christiane Fraysse propose de créer un ou plusieurs postes de conseillers qui viendraient frapper aux portes des ménages habitant dans des logements « énergivores ». « L’idée est d’apporter aux gens qui en ont besoin une information large, précise et neutre et d’insister sur les dispositifs d’aides financières qui existent. Trop de personnes ne savent pas à qui s’adresser, il faut faciliter l’accès aux aides. » Christiane Fraysse et ses colistiers proposent en outre de mettre en place une aide conditionnée par un résultat d’efficacité énergétique d’un montant de 500 euros par foyer et estiment que plus de 900 emplois locaux, notamment dans le bâtiment, pourraient être créés par ces mesures.

Christiane Fraysse et une partie de ses colistiers proposent ce vendredi une action de sensibilisation aux déplacements à vélo. Ils seront à 10h30 sur le marché de Bel Air, à 12h30 place Leclerc et à 16h30 au centre socioculturel Clos Gaultier aux Trois-Cités.

 

Publié dans Centre Presse, le 21 mars 2014.

http://www.centre-presse.fr/prettyPhoto%5Bmixed%5D/0/prettyPhoto%5Bmixed%5D/0/prettyPhoto%5Bmixed%5D/0/

Christiane Fraysse veut des emplois contre la précarité énergétique secretariat Municipales2014Revue de Presse
Vaincre la précarité énergétique tout en créant des emplois. Tel est l'un des objectifs de son programme que Christiane Fraysse, tête de liste « Osons Poitiers, écologique, sociale et solidaire », a décliné hier après-midi lors d'un point presse, puis en visitant accompagnée de certains de ses colistiers une maison récemment...
<div> Vaincre la précarité énergétique tout en créant des emplois. Tel est l'un des objectifs de son programme que Christiane Fraysse, tête de liste « Osons Poitiers, écologique, sociale et solidaire », a décliné hier après-midi lors d'un point presse, puis en visitant accompagnée de certains de ses colistiers une maison récemment rénovée sur le plan énergétique. <i>« 6.700 ménages de Grand Poitiers étaient en situation de précarité énergétique en 2011. À Poitiers, 340 rénovations par an sont réalisées alors qu'il en faudrait 1.100 »</i>, estime Christophe Sauvaire, 10 sur la liste et plombier-chauffagiste de profession. L'équipe de Christiane Fraysse propose de créer un ou plusieurs postes de conseillers qui viendraient frapper aux portes des ménages habitant dans des logements « énergivores ».<i> « L'idée est d'apporter aux gens qui en ont besoin une information large, précise et neutre et d'insister sur les dispositifs d'aides financières qui existent. Trop de personnes ne savent pas à qui s'adresser, il faut faciliter l'accès aux aides. »</i> Christiane Fraysse et ses colistiers proposent en outre de mettre en place une aide conditionnée par un résultat d'efficacité énergétique d'un montant de 500 euros par foyer et estiment que plus de 900 emplois locaux, notamment dans le bâtiment, pourraient être créés par ces mesures. Christiane Fraysse et une partie de ses colistiers proposent ce vendredi une action de sensibilisation aux déplacements à vélo. Ils seront à 10h30 sur le marché de Bel Air, à 12h30 place Leclerc et à 16h30 au centre socioculturel Clos Gaultier aux Trois-Cités.   Publié dans Centre Presse, le 21 mars 2014. http://www.centre-presse.fr/prettyPhoto%5Bmixed%5D/0/prettyPhoto%5Bmixed%5D/0/prettyPhoto%5Bmixed%5D/0/ </div>