Source : Centre-Presse 22 décembre 2013

Europe Écologie Les Verts, le NPA et le Front de gauche (hors PCF) seront rassemblés sur une même liste pour les municipales. Une première à Poitiers.

Les représentants d’Europe Écologie Les Verts, du NPA et des composantes du Front de gauche hors PCF ont annoncé, hier, leur rassemblement au sein d’une liste commune pour les élections municipales de mars 2014.

Les discussions étaient engagées depuis quelques semaines. Tout s’est accéléré ces derniers jours. Mercredi, le Front de gauche uni hors PCF (qui rassemble localement le Parti de gauche, la Gauche anticapitaliste, la Gauche unitaire et les Alternatifs) a entériné l’accord. Jeudi, c’était le tour d’Europe Écologie Les Verts. Et vendredi, celui du NPA (Nouveau parti anticapitaliste). Tous ces partis ont validé le projet qui servira de base à leur rassemblement pour une liste commune aux élections municipales de mars prochain, qu’ils ont annoncé hier.

« Un projet d’écologie politique et de justice sociale »

C’est Christiane Fraysse (EELV) qui sera la tête de liste. « C’est une liste de rassemblement, pour une alternative à gauche, a-t-elle souligné. Nous porterons un projet local et partagé. Il y a du rouge et du vert dans chaque parti, c’est ce qui fait notre socle. » Défense du théâtre, lutte contre le nucléaire, contre la LGV ou contre le cumul des mandats, engagement auprès des sans-papiers…: tous insistent sur les mobilisations communes, « plus importantes que nos différences ». « Ce rassemblement est le fruit de nos combats communs: il existe déjà », note Alexandre Raguet (NPA). « Au Front de gauche, le rassemblement est dans nos gènes. D’autres y ont renoncé (NDLR: le PCF sera finalement allié au PS)mais la réussite aujourd’hui prouve la pertinence de notre démarche unitaire, a ajouté Jacques Arfeuillère. Au niveau local, nous sommes unis pour une écologie politique qui préserve l’écosystème humain et pour plus de justice sociale. »

Le projet présenté
en janvier

Si le projet est déjà bien avancé, la nouvelle alliance refuse de le dévoiler pour l’instant: « Nous le présenterons aux Poitevins et il fera l’objet d’un débat lors d’une réunion publique le 10 janvier. Chaque organisation a mis sur la table les points essentiels de son programme, et quand il y avait des divergences nous avons trouvé un compromis, dans le dialogue. » La composition de la liste (où la place de chaque composante a déjà été négociée) sera révélée après le programme. Quant au score visé, pas question pour eux d’annoncer un chiffre: « Nous espérons mener deux mois et demi de campagne enthousiasmante, dans le but d’avoir des élus. La dynamique peut créer la surprise. »

 

Élisabeth Royez
Centre-Presse : Le rouge et le vert feront liste commune philippe Municipales2014Revue de Presse
Source : Centre-Presse 22 décembre 2013 Europe Écologie Les Verts, le NPA et le Front de gauche (hors PCF) seront rassemblés sur une même liste pour les municipales. Une première à Poitiers. Les représentants d'Europe Écologie Les Verts, du NPA et des composantes du Front de gauche hors PCF ont annoncé, hier,...
Source : <a href="http://www.centre-presse.fr/article-277983-le-rouge-et-le-vert-br-feront-liste-commune.html" target="_blank">Centre-Presse 22 décembre 2013</a> <strong>Europe Écologie Les Verts, le NPA et le Front de gauche (hors PCF) seront rassemblés sur une même liste pour les municipales. Une première à Poitiers.</strong> <div id="pub_et_images"> <div id="pave_inter_article"><a href="http://memorix.sdv.fr/5c/www.centre-presse.fr/infoslocales/poitiers_article/935362188/Position1/default/empty.gif/576a4b625031476b6a34594143437332" target="_blank"><img alt="" src="http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif" width="1" height="1" border="0" /></a></div> <div> <div>Les représentants d'Europe Écologie Les Verts, du NPA et des composantes du Front de gauche hors PCF ont annoncé, hier, leur rassemblement au sein d'une liste commune pour les élections municipales de mars 2014.</div> <div></div> </div> </div> <div> Les discussions étaient engagées depuis quelques semaines. Tout s'est accéléré ces derniers jours. Mercredi, le Front de gauche uni hors PCF (qui rassemble localement le Parti de gauche, la Gauche anticapitaliste, la Gauche unitaire et les Alternatifs) a entériné l'accord. Jeudi, c'était le tour d'Europe Écologie Les Verts. Et vendredi, celui du NPA (Nouveau parti anticapitaliste). Tous ces partis ont validé le projet qui servira de base à leur rassemblement pour une liste commune aux élections municipales de mars prochain, qu'ils ont annoncé hier. "Un projet d'écologie politique et de justice sociale" C'est Christiane Fraysse (EELV) qui sera la tête de liste. « <i>C'est une liste de rassemblement, pour une alternative à gauche</i>, a-t-elle souligné. <i>Nous porterons un projet local et partagé. Il y a du rouge et du vert dans chaque parti, c'est ce qui fait notre socle. </i>» Défense du théâtre, lutte contre le nucléaire, contre la LGV ou contre le cumul des mandats, engagement auprès des sans-papiers...: tous insistent sur les mobilisations communes, « <i>plus importantes que nos différences </i>». « <i>Ce rassemblement est le fruit de nos combats communs: il existe déjà </i>», note Alexandre Raguet (NPA). « <i>Au Front de gauche, le rassemblement est dans nos gènes. D'autres y ont renoncé</i> (NDLR: le PCF sera finalement allié au PS)<i>mais la réussite aujourd'hui prouve la pertinence de notre démarche unitaire</i>, a ajouté Jacques Arfeuillère. <i>Au niveau local, nous sommes unis pour une écologie politique qui préserve l'écosystème humain et pour plus de justice sociale. </i>» Le projet présenté en janvier Si le projet est déjà bien avancé, la nouvelle alliance refuse de le dévoiler pour l'instant: « <i>Nous le présenterons aux Poitevins et il fera l'objet d'un débat lors d'une réunion publique le 10 janvier. Chaque organisation a mis sur la table les points essentiels de son programme, et quand il y avait des divergences nous avons trouvé un compromis, dans le dialogue. </i>» La composition de la liste (où la place de chaque composante a déjà été négociée) sera révélée après le programme. Quant au score visé, pas question pour eux d'annoncer un chiffre: « <i>Nous espérons mener deux mois et demi de campagne enthousiasmante, dans le but d'avoir des élus. La dynamique peut créer la surprise. </i>»   </div> <div>Élisabeth Royez</div>