Source : Centre-Presse du 10 février 2014

Christiane Fraysse, tête de la liste verte et rouge « Osons Poitiers! » a signé la charte Anticor pour plus de transparence et d’éthique en la politique.

Un maire qui ne cumule pas les mandats, qui fait une place réelle à son opposition, qui joue la transparence sur le coût de son cabinet et sur le choix de ses partenaires financiers, qui ouvre en grand et aisément l’accès du public aux données municipales, qui prend en compte l’avis des citoyens dans l’élaboration des sujets importants, etc.

Voilà l’élu idéal, selon les critères d’Anticor (voir en encadré), « et ça ressemble comme deux gouttes d’eau à la partie de notre programme consacrée à la gouvernance », a expliqué Christiane Fraysse, hier après-midi, en signant la charge de l’association, en présence d’une partie des colistiers « Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne ».
Est-ce à dire que la municipalité actuelle ne correspond pas à ces critères? « Essayez d’obtenir facilement des informations sur les subventions versées aux associations, indique-t-elle. L’info est bien sur le site Internet de la mairie, mais tellement compliquée à trouver, ou noyée dans la masse. Il faut plus de clarté. »
Colistier du Parti de gauche, Jacques Arfeuillère insiste, lui, « sur la nécessaire consultation des citoyens », par exemple sur la question des transports gratuits: « Si nous sommes élus, il y aura un référendum sur cette question. »

 

en savoir plus

Alphen et Taubira, les parrains d’Anticor

L’association Anticor a été fondée en 2002 dans le but de lutter contre la corruption et pour l’éthique en politique. Elle est parrainée par plusieurs personnalités, notamment l’ancien juge Éric Alphen, ou l’actuelle ministre de la Justice, Christiane Taubira. Un groupe local vient de se constituer dans la Vienne, sous la houlette d’Erwann Douroux, qui sera présenté officiellement début mars.

www.anticor.org

Philippe Bonnet
Centre-Presse : La liste « Osons Poitiers » promet la transparence philippe Municipales2014Revue de Presse
Source : Centre-Presse du 10 février 2014 Christiane Fraysse, tête de la liste verte et rouge 'Osons Poitiers!' a signé la charte Anticor pour plus de transparence et d'éthique en la politique. Un maire qui ne cumule pas les mandats, qui fait une place réelle à son opposition, qui joue la...
Source : <a href="http://www.centre-presse.fr/article-288266-la-liste-osons-poitiers-promet-la-transparence.html" target="_blank">Centre-Presse du 10 février 2014</a> <strong>Christiane Fraysse, tête de la liste verte et rouge "Osons Poitiers!" a signé la charte Anticor pour plus de transparence et d'éthique en la politique.</strong> <div id="pub_et_images"> <div id="pave_inter_article"><a href="http://memorix.sdv.fr/5c/www.centre-presse.fr/infoslocales/municipales-poitiers_article/162268521/Position1/default/empty.gif/576a4b625031476b6a34594143437332" target="_blank"><img alt="" src="http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif" width="1" height="1" border="0" /></a></div> <div><span style="line-height: 1.5;">Un maire qui ne cumule pas les mandats, qui fait une place réelle à son opposition, qui joue la transparence sur le coût de son cabinet et sur le choix de ses partenaires financiers, qui ouvre en grand et aisément l'accès du public aux données municipales, qui prend en compte l'avis des citoyens dans l'élaboration des sujets importants, etc.</span></div> </div> <div> Voilà l'élu idéal, selon les critères d'Anticor (voir en encadré), « <i>et ça ressemble comme deux gouttes d'eau à la partie de notre programme consacrée à la gouvernance </i>», a expliqué Christiane Fraysse, hier après-midi, en signant la charge de l'association, en présence d'une partie des colistiers « Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne ». Est-ce à dire que la municipalité actuelle ne correspond pas à ces critères? « <i>Essayez d'obtenir facilement des informations sur les subventions versées aux associations, </i>indique-t-elle.<i> L'info est bien sur le site Internet de la mairie, mais tellement compliquée à trouver, ou noyée dans la masse. Il faut plus de clarté. </i>» Colistier du Parti de gauche, Jacques Arfeuillère insiste, lui, « <i>sur la nécessaire consultation des citoyens </i>», par exemple sur la question des transports gratuits: « <i>Si nous sommes élus, il y aura un référendum sur cette question. </i>»   <div> en savoir plus Alphen et Taubira, les parrains d'Anticor L'association Anticor a été fondée en 2002 dans le but de lutter contre la corruption et pour l'éthique en politique. Elle est parrainée par plusieurs personnalités, notamment l'ancien juge Éric Alphen, ou l'actuelle ministre de la Justice, Christiane Taubira. Un groupe local vient de se constituer dans la Vienne, sous la houlette d'Erwann Douroux, qui sera présenté officiellement début mars. > <a href="http://www.anticor.org/" target="_blank">www.anticor.org</a> </div> </div> <div>Philippe Bonnet</div>