Communiqué du 19/11 sur la patinoire de Noël

Avec une semaine d’avance, Poitiers offre un beau cadeau de Noël aux enfants… de demain.

Elle s’invite à nouveau à la fête et dès le 25 novembre : pour célébrer de concert la proximité de Noël et la fin de la COP 23, la patinoire de plein air retrouve la Place Leclerc de Poitiers. Alors que des villes comme Bordeaux ont décidé depuis deux ans de tourner le dos à ce genre d’animation, proposant à la place des réductions à la patinoire municipale et un marché solidaire au cœur de la Ville, nous persistons, à Poitiers, à faire de la glace quand il fait chaud, en plein air ! Rappelons que, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une patinoire couverte consomme plus de 62 000 kw/h par an, soit 6 tonnes de CO2. Pour une patinoire en plein air, cette consommation est multipliée par 4 ou 5. Quand le froid, n’est pas au rendez-vous, ce qui est le plus souvent le cas ces derniers hivers, pour obtenir artificiellement une température basse, il faut utiliser des fluides frigorigènes. Or, ces fluides sont de puissants gaz à effet de serre. La majorité municipale doit enfin entendre ce cri d’alarme de 15 000 scientifiques de 184 pays et renoncer à subventionner cette patinoire de Noël. C’est un impératif moral qui nous lie aux générations actuelles et futures des êtres humains et des autres formes de vie.

Communiqué du groupe Osons Poitiers sur la patinoire de Noëlhttps://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2017/11/Logo-Osons-Poitiers.jpghttps://osonspoitiers.fr/wp-content/uploads/2017/11/Logo-Osons-Poitiers-150x150.jpg SecretariatOzons Communiqué de Presse,,,
Communiqué du 19/11 sur la patinoire de Noël Avec une semaine d'avance, Poitiers offre un beau cadeau de Noël aux enfants... de demain. Elle s'invite à nouveau à la fête et dès le 25 novembre : pour célébrer de concert la proximité de Noël et la fin de la COP 23,...
Communiqué du 19/11 sur la patinoire de Noël Avec une semaine d'avance, Poitiers offre un beau cadeau de Noël aux enfants... de demain. <p style="text-align: justify;">Elle s'invite à nouveau à la fête et dès le 25 novembre : pour célébrer de concert la proximité de Noël et la fin de la COP 23, la patinoire de plein air retrouve la Place Leclerc de Poitiers. Alors que des villes comme Bordeaux ont décidé depuis deux ans de tourner le dos à ce genre d'animation, proposant à la place des réductions à la patinoire municipale et un marché solid<span class="text_exposed_show">aire au cœur de la Ville, nous persistons, à Poitiers, à faire de la glace quand il fait chaud, en plein air ! Rappelons que, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une patinoire couverte consomme plus de 62 000 kw/h par an, soit 6 tonnes de CO2. Pour une patinoire en plein air, cette consommation est multipliée par 4 ou 5. Quand le froid, n'est pas au rendez-vous, ce qui est le plus souvent le cas ces derniers hivers, pour obtenir artificiellement une température basse, il faut utiliser des fluides frigorigènes. Or, ces fluides sont de puissants gaz à effet de serre. La majorité municipale doit enfin entendre ce cri d'alarme de 15 000 scientifiques de 184 pays et renoncer à subventionner cette patinoire de Noël. C'est un impératif moral qui nous lie aux générations actuelles et futures des êtres humains et des autres formes de vie.</span></p>