Quand :
13 juin 2020 @ 15 h 00 min – 16 h 30 min Europe/Paris Fuseau horaire
2020-06-13T15:00:00+02:00
2020-06-13T16:30:00+02:00
Où :
devant la Mairie de Poitiers

Collectifpoitevin
« D’ailleurs Nous Sommes d’Ici »

DNSI soutien le rassemblement contre le racisme, les violences policières, lesexpulsions et pour l’égalité des droits.

Soyons nombreux samedi 13 juin à 15h devant la Mairie de Poitiers

EnFrance le racisme et les violences policières sont de plus en plus rejetés parla population, notamment dans les quartiers populaires. Des manifestationséclatent un peu partout pour demander justice pour Adama, pour Cédric, pourAngelo, et pour toutes les autres personnes étant tombées sous les coupspoliciers.

Au même titre, l’état continue d’expulser des sans-papiers et refuse leur régularisationmême en temps de crise sanitaire, les laissant à la merci de la police. Laviolence existe aussi dans la politique migratoire du gouvernementMacron-Philippe notamment car toujours plus de personnes reçoivent des OQTF(obligations de quitter le territoire). Nous ne voulons pas laisser faire cela.

À Poitiers aussi nous voulons porter ces combats.

Rassemblement contre le racisme, les violences policières, les expulsions et pour l’égalité des droits administrateur
Collectifpoitevin'D'ailleurs Nous Sommes d'Ici'DNSI soutien le rassemblement contre le racisme, les violences policières, lesexpulsions et pour l’égalité des droits.Soyons nombreux samedi 13 juin à 15h devant la Mairie de PoitiersEnFrance le racisme et les violences policières sont de plus en plus rejetés parla population, notamment dans les quartiers populaires....
<p>Collectifpoitevin<br>"D'ailleurs Nous Sommes d'Ici"<br><br>DNSI soutien le rassemblement contre le racisme, les violences policières, lesexpulsions et pour l’égalité des droits.<br><br>Soyons nombreux<b> samedi 13 juin à 15h devant la Mairie de Poitiers</b><br></p><p></p><p>EnFrance le racisme et les violences policières sont de plus en plus rejetés parla population, notamment dans les quartiers populaires. Des manifestationséclatent un peu partout pour demander justice pour Adama, pour Cédric, pourAngelo, et pour toutes les autres personnes étant tombées sous les coupspoliciers.<br><br>Au même titre, l’état continue d’expulser des sans-papiers et refuse leur régularisationmême en temps de crise sanitaire, les laissant à la merci de la police. Laviolence existe aussi dans la politique migratoire du gouvernementMacron-Philippe notamment car toujours plus de personnes reçoivent des OQTF(obligations de quitter le territoire). Nous ne voulons pas laisser faire cela.<br><br>À Poitiers aussi nous voulons porter ces combats.</p>