Quand :
25 juin 2016 @ 15 h 30 min – 18 h 30 min Europe/Paris Fuseau horaire
2016-06-25T15:30:00+02:00
2016-06-25T18:30:00+02:00
Où :
sur les marches du théâtre
place du marechal leclerc à Poitiers

Pour la 8ème fois, le Collectif de Défense du Théâtre Historique de Poitiers organise une fête sur les marches du théâtre, Place Leclerc, samedi 25 juin à 15 h 30. Sur le thème « Le Théâtre est toujours à nous », il propose un spectacle-rencontre gratuit avec le concours d’artistes et de musiciens bénévoles : Philippe Compagnon (Chanson et accordéon à danser), Fred Abrachkoff (L’humoriste le plus désagréable de Poitiers), Harmonitare (Spoken word, trio poético-acoustique), Les Choroïstes du Clain (musique brésilienne), Duobazar duo (Vieux tubes et eaux salées) et aussi, danse, slam, violon, jonglage, théâtre…

Le collectif profitera de cette occasion pour expliquer que le théâtre n’est toujours pas vendu, que la ville a été condamnée et a vu le permis de la partie privée en partie annulé, que le théâtre a de fortes chances d’être sauvé devant la cour d’appel de Bordeaux. Il appelle donc les poitevins à soutenir plus que jamais son action et ses initiatives.

Fête de l’Ancien Théâtre administrateur
Pour la 8ème fois, le Collectif de Défense du Théâtre Historique de Poitiers organise une fête sur les marches du théâtre, Place Leclerc, samedi 25 juin à 15 h 30. Sur le thème 'Le Théâtre est toujours à nous', il propose un spectacle-rencontre gratuit avec le concours...
Pour la 8ème fois, le Collectif de Défense du Théâtre Historique de Poitiers organise une fête sur les marches du théâtre, Place Leclerc, samedi 25 juin à 15 h 30. Sur le thème "Le Théâtre est toujours à nous", il propose un spectacle-rencontre gratuit avec le concours d'artistes et de musiciens bénévoles : Philippe Compagnon (Chanson et accordéon à danser), Fred Abrachkoff (L'humoriste le plus désagréable de Poitiers), Harmonitare (Spoken word, trio poético-acoustique), Les Choroïstes du Clain (musique brésilienne), Duobazar duo (Vieux tubes et eaux salées) et aussi, danse, slam, violon, jonglage, théâtre... Le collectif profitera de cette occasion pour expliquer que le théâtre n'est toujours pas vendu, que la ville a été condamnée et a vu le permis de la partie privée en partie annulé, que le théâtre a de fortes chances d'être sauvé devant la cour d'appel de Bordeaux. Il appelle donc les poitevins à soutenir plus que jamais son action et ses initiatives.